Violent séisme de 7,1 sur la côte du Japon, au moins un mort

TOKYO - Un très violent séisme, d'une magnitude estimée à 7,1 sur l'échelle ouverte de Richter, s'est produit dimanche matin au large de la côte ouest du Japon. Le tremblement de terre, qui a tué au moins une personne, a déclenché une alerte au tsunami.Une quarantaine de personnes ont également été blessées, selon les médias japonais. La victime est une femme de 52 ans. Selon la télévision japonaise, plusieurs immeubles se sont effondrés. Aucune confirmation officielle n'a pu être obtenue, les lignes téléphoniques étant saturées.Le trafic ferroviaire a été totalement interrompu dans les deux préfectures principalement affectées par le séisme, celles d'Ishikawa et de Toyama. La compagnie aérienne ANA a également suspendu plusieurs vols vers la région.La secousse a eu lieu à 09h42 (01h42 suisse) dans la mer du Japon, à environ 40 km au large de la péninsule de Noto (300 km au nord-ouest de Tokyo). Son hypocentre a été localisé à 50 km sous le fond de la mer. Deux puissants séismes ont également été enregistrés près de l'archipel de Vanuatu, dans le sud de l'océan Pacifique, selon un institut australien. Aucun dégât n'a été signalé dans l'immédiat.Une alerte au tsunami a été lancée pour les côtes de la péninsule japonaise de Noto. Le tremblement de terre a atteint dans cette région une intensité de "six supérieure" sur l'échelle sismique japonaise, qui compte sept degrés.Lors d'un séisme d'intensité "six supérieure", il est impossible de se tenir debout et les déplacements ne sont possibles qu'en rampant. Les meubles non arrimés aux murs se renversent, les portes peuvent sortir de leurs gonds, des tuiles tombent des toits et les bâtiments non renforcés peuvent s'effondrer, d'après un manuel explicatif publié par la mairie de Tokyo.Un premier mini-tsunami, d'une hauteur de dix centimètres, a atteint les côtes de la péninsule de Noto vers 10h00, selon la télévision publique NHK. Les autorités ont averti que d'autres vagues, capables d'élever le niveau de la mer de jusqu'à 50 centimètres, étaient susceptibles de survenir. L'Agence météorologique japonaise a prié tous les habitants vivant près du littoral de chercher refuge dans des endroits élevés.Situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, le Japon subit chaque année environ 20% des plus violents tremblements de terre enregistrés dans le monde. Il est toutefois rare que ces séismes fassent des victimes ou des dégâts importants grâce à la qualité des constructions parasismiques. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.