Liban: l'opposition retire ses hommes armés de Beyrouth

Le Hezbollah et ses alliés de l'opposition ont commencé à retirer leurs combattants des quartiers ouest de Beyrouth conquis la veille. Ils ont ainsi obéi aux injonctions de l'armée à qui le gouvernement s'en était remis pour rétablir "la paix civile".Ce retrait intervient après que l'armée a annoncé qu'elle gelait les décisions du gouvernement contre le Hezbollah à l'origine des combats qui ont fait depuis jeudi 34 morts. Il s'agit des pires violences depuis la fin de la guerre civile (1975-90). A Beyrouth, deux personnes ont été tuées et 20 blessées, selon un bilan revu à la baisse. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.