Trop de bonbons dans l'enfance favorise la violence à l'âge adulte

Les enfants qui mangent des sucreries tous les jours présentent plus de risques de devenir des adultes violents. C'est ce qui ressort d'une étude de chercheurs de l'université de Cardiff (pays de Galles) publiée dans le "Brith Journal of Psychiatry".L'étude est la première à examiner les effets de l'alimentation des enfants sur la violence à l'âge adulte. L'analyse, portant sur 17'415 Britanniques nés en 1970, a conclu que les enfants de 10 ans qui mangeaient des sucreries de façon quotidienne ont un taux de condamnation pour violences plus élevé entre 29 et 34 ans. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.