A Madrid, les "indignés" quittent la Puerta del Sol

Après quatre semaines qui ont transformé la Puerta del Sol, à Madrid, en un symbole du malaise de l'Espagne face au chômage et à la crise, les jeunes "indignés" démontaient leur campement dimanche. Mais les manifestants promettent de continuer à faire entendre leur voix."Si vous ne nous laissez pas rêver, nous ne vous laisserons pas dormir", avaient-ils prévenu en plantant leur village alternatif le 17 mai sur la grande place du "kilomètre zéro", au coeur de la capitale espagnole. Presque un mois plus tard, malgré un avenir en point d'interrogation, les "indignés" annoncent d'autres rendez-vous, à commencer par une journée nationale le 19 juin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.