Aung San Suu Kyi: l'UE adopte de nouvelles sanctions ciblées

Les Européens ont adopté une série de nouvelles sanctions "ciblées" à l'encontre de responsables birmans. Bruxelles entend ainsi protester contre la condamnation de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi à 18 mois de résidence surveillée, a annoncé le conseil des ministres de l'UE."Les magistrats responsables du verdict sont ajoutés à la liste actuelle des personnes et entités faisant l'objet d'une interdiction de voyage et d'un gel de leurs avoirs", précise la décision approuvée au terme d'une procédure écrite par les 27 gouvernements de l'UE. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.