Arche de Zoé: huit ans requis en France contre les responsables

Un tribunal de la région parisienne a requis une peine de substitution de huit ans d'emprisonnement pour les six membres de L'Arche de Zoé, condamnés au Tchad à huit ans de travaux forcés pour tentative d'enlèvement d'enfants. La décision sera rendue le 28 janvier."La peine qui correspond le plus est la peine de huit ans de prison", a déclaré le procureur de la République de Créteil, qui a tenu à préciser que le tribunal ne devait pas porter d'appréciation sur la culpabilité des six Français, ni modifier la durée de la peine prononcée. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.