Tibet: plusieurs tués dans de violentes manifestations à Lhassa

Des violences opposant des manifestants tibétains hostiles à la présence chinoise aux forces de l'ordre ont fait des tués et des blessés à Lhassa, capitale du Tibet. Accusé par Pékin d'être responsable de ces troubles, le dalaï lama a appelé Pékin à la retenue.A cinq mois des Jeux Olympiques de Pékin, alors que la campagne de contestation tibétaine va grandissant contre le pouvoir chinois, il s'agit des plus importantes manifestations depuis un soulèvement de Tibétains en mars 1989. Ces violences ont embrasé la vieille ville de Lhassa, en particulier autour du célèbre monastère du Jokhang, un haut-lieu touristique, après plusieurs jours de manifestations de moines bouddhistes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.