Les "chemises rouges" commencent à se disperser à Bangkok

Des centaines d'opposants au Premier ministre thaïlandais ont commencé à quitter le siège du gouvernement devant lequel ils campaient depuis trois semaines. Ils se sont dispersé sur ordre de leurs dirigeants.Selon un porte-parole militaire, plus de 2000 manifestants étaient restés massés durant la nuit près du siège du gouvernement, cernés par des soldats armés et des blindés, au lendemain d'une journée de violence et d'anarchie qui avait fait au moins deux morts et 113 blessés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.