Thaïlande: les "chemises rouges" se dispersent à Bangkok

Après deux jours de violences en Thaïlande, des mandats d'arrêt ont été lancés contre l'ex-premier ministre thaïlandais en exil Thaksin Shinawatra et douze lieutenants. A Bangkok, les derniers opposants au gouvernement se sont dispersés sous la pression de l'armée.Les heurts ont fait au moins deux morts et 123 blessés, selon les services de secours. Quelques rassemblements isolés de "chemises rouges" ont encore été signalés ce mardi. L'état d'urgence décrété dimanche dans la capitale est maintenu sine die et l'armée reste déployée. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.