Le bras de fer se poursuit à Bangkok malgré un recul des violences

Encerclés par l'armée en plein coeur de Bangkok, des milliers de "chemises rouges" continuaient mardi matin de défier le pouvoir thaïlandais. Auparavant, un responsable de l'ONU avait appelé les deux parties à négocier pour éviter de nouvelles victimes.Quelque 5000 manifestants antigouvernementaux, dont de nombreuses femmes, ont ignoré l'ordre d'évacuer lundi le quartier commercial qu'ils occupent depuis début avril. Des colonnes de fumée noire s'élevant dans le ciel témoignaient de la tension persistante dans la capitale. Toutefois, les violences ont baissé depuis la fin du week-end après la mort de 38 personnes en quatre jours. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.