Kirghizstan: la communauté internationale demande une enquête

La présidente par intérim du Kirghizstan a reconnu que les violences interethniques avaient fait probablement près de 2000 tués - dix fois plus que le bilan officiel -, avant de nuancer son bilan. Le Conseil des droits de l'homme a lui demandé une enquête "transparente".L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a, elle, indiqué que les émeutes des jours derniers auraient "affecté directement ou indirectement" un million de personnes au total dans cette ancienne république soviétique d'Asie centrale. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.