Bangladesh: les 400 derniers tigres davantage protégés

Le Bangladesh s'est doté d'une législation en matière de protection de la faune qui punit notamment l'abattage délibéré de tigres de deux à 12 ans de prison, ont fait savoir samedi les autorités. Les mangroves de la région des Sundarbans, dans le sud-est du pays et le Bengale occidental indien, ne comptent plus que 400 tigres.Le dispositif prévoit en outre le versement de 50'000 à 100'000 takas (environ 1'000 euros) d'indemnités pour les familles de victimes du félin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.