Espèces en danger: le requin-marteau pas protégé par la CITES

La CITES a refusé de placer trois espèces de requins sur quatre, dont le requin-marteau et le requin océanique, sous sa protection. Elle avait rejeté la protection de deux autres espèces marines à forte valeur commerciale, le thon rouge d'Atlantique-Est et le corail rouge.Une seule espèce de requins, le requin taupe, a obtenu la protection de la CITES, qui autorisera désormais son commerce international sous contrôle. Les Etats parties ont décidé que ce requin ne pourrait être mis sur le marché international qu'accompagné d'avis de commerce non préjuciable à l'espèce. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.