Nigeria: plus de 500 morts dans les violences post-électorales

Plus de 500 personnes ont été tuées dans le nord du Nigeria, majoritairement musulman, a affirmé dimanche une ONG nigériane de défense des droits civiques. Ces violences font suite à l'élection présidentielle du 16 avril, qui a vu la victoire du chrétien Goodluck Jonathan."Le dernier bilan est de 516" morts d'après les informations reçues par le Congrès des droits civiques du Nigeria (CRC), a déclaré Shehu Sani, responsable de cette ONG située dans l'Etat de Kaduna (nord), une des régions touchées par les émeutes. "Les victimes ont été encerclées, harcelées et découpées à l'arme blanche, leurs maisons ont été incendiées", selon lui. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.