De "grands sacrifices sont prévus", selon le président grec

L'accord d'aide financière à Athènes conclu avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international prévoit de "grands sacrifices" pour les Grecs, a estimé le premier ministre Georges Papandréou. Ils sont "nécessaires" pour éviter la "faillite".Le montant global de l'aide financière du FMI et des pays de la zone euro à la Grèce, en échange de nouveaux sacrifices, sera "sans précédent au niveau mondial", a affirmé M. Papandréou lors d'un conseil des ministres retransmis en direct à la télévision. Le premier ministre n'a toutefois pas fourni de chiffres. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.