Détention de militants et "regrets" après la mort d'un dissident

Le président cubain Raul Castro a "regretté" mercredi la mort du prisonnier politique Orlando Zapata qui a succombé la veille à une grève de la faim. Une affaire qui a provoqué des détentions préventives de militants et la consternation de Washington.Au lendemain du premier décès d'un prisonnier politique cubain depuis 1972, Raul Castro a exprimé ses "regrets" dans un acte rare de contrition au cours d'un déplacement au port de Mariel (ouest) avec son homologue brésilien Luiz Inacio Lula da Silva. Le président brésilien a déclaré de son côté à la presse "regretter profondément" la mort d'Orlando Zapata. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.