Contestation arabe: marée humaine à Tunis, colère à Bagdad et Amman

La vague de contestation qui déferle sur le monde arabe a encore grossi. A Tunis, une marée humaine a réclamé le départ du gouvernement transitoire. En Irak et en Jordanie, des milliers de personnes ont exprimé leur "colère".Plus de 100'000 Tunisiens, selon la police, ont réclamé le départ du gouvernement de Mohammed Ghannouchi à Tunis. Selon des membres du Croissant-Rouge et des manifestants, il "s'agit de la plus grande manifestation depuis la chute de Ben Ali" le 14 janvier. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.