Les chasses présidentielles terrassées par la rigueur budgétaire

Les chasses présidentielles françaises, survivance de la monarchie, vont être supprimées pour cause d'économies budgétaires. Une mesure symbolique qui met fin à une longue tradition d'offrir aux invités des chefs d'Etat français le plaisir de la chasse.Chasse aux faisans, battues de sangliers ou de cerfs, les invités de marque du palais de l'Elysée intéressés pouvaient profiter des grands domaines de chasse de l'Etat français, situés notamment dans les forêts de Marly et de Rambouillet, à quelques dizaines de kilomètres de Paris, et dans le domaine de Chambord. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.