Emplois fictifs: Jacques Chirac renvoyé devant la justice

Jacques Chirac devrait être le premier ex-chef d'Etat français à comparaître devant la justice. Il a été renvoyé devant le tribunal de Paris dans un dossier d'emplois fictifs, dernière en date des affaires politico-judiciaires qui empoisonnent la droite française.Jacques Chirac, protégé pendant 12 ans (1995-2007) par sa fonction à la tête de l'Etat puis redevenu justiciable ordinaire, sera jugé pour "détournements de fonds publics" et "abus de confiance" alors qu'il était maire de Paris, de 1977 à 1995. Selon la loi, il risque jusqu'à 10 ans de prison et 150'000 euros d'amende. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.