Los Angeles ne veut plus de fast-foods dans ses quartiers pauvres

Le conseil municipal de Los Angeles a adopté mardi un arrêté interdisant à des chaînes de restauration rapide d'ouvrir de nouveaux restaurants dans certains quartiers pauvres, a-t-on appris de source municipale. Cette mesure vise à lutter contre l'obésité.Le conseil municipal de la deuxième ville des Etats-Unis a adopté à l'unanimité ce texte qui bloque toute nouvelle installation de fast-foods dans le sud de la ville, où vivent des minorités fortement touchées par l'obésité: Noirs et Hispaniques, a précisé à l'AFP la porte-parole de la conseillère à l'origine de la mesure, Jan Perry. Cette interdiction est valable un an et reconductible. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.