"Lipdub" de l'UMP: le parti mis à l'amende pour une chanson piratée

L'UMP va devoir payer des dizaines de milliers d'euros pour avoir utilisé une chanson dont elle n'avait pas les droits dans une vidéo diffusée sur internet. Cette vidéo a été vue près de 800'000 fois en trois semaines sur la plateforme Dailymotion.Dans ce clip, des jeunes militants et des ministres dansent et chantent en play-back une version de la chanson "Tous ceux qui veulent changer le monde" interprétée par la chanteuse québécoise Marie-Mai, sans l'accord de sa maison de disques. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.