L'enseignante britannique graciée par le président soudanais

L'enseignante britannique emprisonnée au Soudan pour atteinte à l'islam a été graciée. Elle a été remise à des représentants de l'ambassade de son pays à Khartoum. Elle avait été condamnée à 15 jours de prison pour avoir laissé des élèves donner à un ours en peluche le nom de Mohamed."Nous pouvons confirmer qu'elle est sous la garde de l'ambassade et nos diplomates sont avec elle", a déclaré Omar Daair, sans indiquer le lieu précis où elle se trouvait. Le président Omar el-Béchir avait gracié quelques heures plus tot la Britannique, Gillian Gibbons. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.