Le Pakistan pointé du doigt après le décès de Ben Laden

Islamabad se trouvait mardi dans une situation diplomatique inconfortable au lendemain du décès d'Oussama Ben Laden, tué au Pakistan lors d'une opération militaire américaine. Washington a volontairement omis d'informer son allié, de peur qu'il n'alerte le chef d'Al-Qaïda, a indiqué le chef de la CIA.La situation géographique du repère dans lequel Oussama Ben Laden se cachait peut-être depuis plusieurs années, à une soixantaine de kilomètres à peine de la capitale pakistanaise, pose l'embarrassante question de l'inefficacité de l'armée et du renseignement pakistanais. Elle met également en doute leur volonté réelle à avoir voulu appréhender le dirigeant islamiste. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.