La justice birmane accepte d'examiner l'appel d'Aung San Suu Kyi

La justice birmane a accepté d'examiner l'appel de l'opposante Aung San Suu Kyi, déposé la veille. Mme Suu Kyi défend son innocence dans l'incident qui lui a valu en août une condamnation à trois ans de travaux forcés, peine commuée en 18 mois d'assignation à résidence."La cour a accepté d'examiner l'appel. Les deux parties, le gouvernement et nous mêmes, devrons présenter nos arguments le 18 septembre", a indiqué son principal avocat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.