Mondial: Amnesty accuse la police sud-africaine de faire du zèle

La police sud-africaine prend prétexte des règlements de la Coupe du monde de football en matière de sécurité pour harceler les sans-abri, les travailleurs immigrés et les prostituées. Ce constat d'Amnesty International a été transmis dans un communiqué."Dans ce harcèlement, on relève les descentes de police, les arrestations arbitraires, les mauvais traitements et l'extortion ainsi que la destruction de logements informels", indique l'organisation de défense des droits de l'homme. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

07.09.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.