Menacé de destitution Musharraf n'ira pas à Pékin

Le président pakistanais Pervez Musharraf a annulé sa visite en Chine à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Pékin. Le chef de l'Etat est menacé par une procédure de destitution.M. Musharraf sera représenté par le Premier ministre Yousuf Gilani, a indiqué le ministère des Affaires étrangères. Cette décision survient alors que le Pakistan est de nouveau plongé dans une crise ouverte au sommet de l'Etat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.