Interdire la burqa risque d'aggraver l'exclusion (Conseil Europe)

L'interdiction de la burqa et du niqab ne libèrerait pas les femmes opprimées. Elle pourrait, au contraire, aggraver leur exclusion, estime le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe.Dans un "point de vue" rendu public dimanche, Thomas Hammarberg affirme que que "la burqa ne doit pas être interdite" et que "la diversité en Europe doit être protégée contre les réflexes islamophobes". De manière générale, par principe, l'Etat devrait éviter de légiférer sur la façon dont les gens s'habillent, estime le commissaire. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.