Medvedev voit dans la révolte le signe de l'indignation populaire

La révolte au Kirghizstan est une "affaire interne". Toutefois, elle montre l'indignation d'une population "scandalisée au plus haut point" par les agissements du régime en place, a estimé le président russe Dmitri Medvedev, cité par sa porte-parole."Cela est une affaire interne au Kirghizstan, mais la forme de la protestation montre que les gens ordinaires étaient scandalisés au plus haut point par le régime en place", a déclaré Natalya Timakova, citée par l'agence Ria Novosti. "Le président pense que le plus important est d'éviter davantage de victimes et de rétablir l'ordre dans le pays", a-t-elle ajouté. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.