RSF pirate une fréquence radio à Pékin pour dénoncer la censure

L'organisation Reporters sans frontières a piraté vendredi matin une fréquence radio FM à Pékin pour évoquer la liberté d'expression en Chine. L'opération a été menée en français, en anglais et en mandarin au matin même de l'ouverture des JO.A 08h08 du matin précises, "Radio sans frontières" a commencé à diffuser un programme d'une vingtaine de minutes, indique Reporters sans frontières (RSF) sur son site internet. Il a été diffusé clandestinement grâce à des émetteurs miniaturisés et des antennes mobiles, précise RSF. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.