Iran: le pouvoir accentue encore la pression sur l'opposition

L'Iran accentue encore la pression sur l'opposition. Les autorités ont arrêté plusieurs proches collaborateurs des deux ex-candidats à l'élection présidentielle, le modéré Mir Hossein Moussavi et le réformateur Mehdi Karoubi, et fermé leurs bureaux.Les autorités ont aussi fermé les bureaux de l'Association de défense des prisonniers, dirigée par Emadeddine Baghi, proche des réformateurs. M. Beheshti avait récemment affirmé que 72 personnes avaient été tuées lors des manifestations contre la réélection du président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad. Pour les autorités, seules une trentaine de personnes ont été tuées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.