AI: baisse des nouvelles rentes de 16% en 2006

BERNE - Le nombre de rentes octroyées par l'assurance-invalidité (AI) s'est stabilisé en 2006, notamment grâce au recul de 16% des nouvelles rentes. Mais sans la 5e révision de l'AI, cette tendance ne devrait pas durer, a averti l'Office fédéral des assurances sociales.Avec un déficit de 1,55 milliard de francs et une dette abyssale de 9,3 milliards, "la situation financière de l'AI reste catastrophique", a dit Yves Rossier, directeur de l'OFAS. Et d'insister: les efforts pour assainir l'assurance "d'ici 2015" passent obligatoirement par la 5e révision qui vise une "intégration durable, voire définitive" des invalides."Nous voulons que la baisse des nouvelles rentes se poursuive à long terme", a expliqué le directeur qui estime que le pic enregistré en 2003, avec 28'200 nouvelles rentes, appartient au passé. En 2006, leur nombre est passé à 19'600, soit 30% de moins que trois ans auparavant et 16% de moins qu'en 2005.Avec ce recul, le nombre de nouvelles rentes a été, pour la première fois, inférieur à celui des sorties, en principe des allocataires qui arrivent à l'âge de la retraite et passent à l'AVS. Au final, l'effectif 2006 des rentes en cours s'est stabilisé à 257'000, soit 300 de moins qu'en 2005, a indiqué Alard du Bois-Reymond, chef du domaine AI à l'OFAS.Effet de la 4e révision de l'AI, les offices des cantons ont fait preuve de davantage de sévérité dans l'octroi de rentes, ont expliqué MM. Rossier et du Bois-Reymond. Ainsi, en 2006, 45% des demandes de nouvelles rentes ont été refusées (42% en 2005). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.