Alcool: les jeunes qui s'enivrent finissent souvent à l'hôpital

LAUSANNE - Chaque jour en Suisse, l'abus d'alcool conduit 3 à 4 jeunes à l'hôpital pour une intoxication alcoolique ou à la suite d'une dépendance. C'est ce qui ressort d'une étude de l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA).Réalisée sur mandat de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), elle a porté sur l'année 2003. Un total de 1300 enfants, adolescents et jeunes adultes âgés de 10 à 23 ans ont été traités dans les hôpitaux suisses cette année là: 900 en raison d'une intoxication à l'alcool, 400 pour alcoolodépendance, a indiqué l'ISPA dans un communiqué.Le nombre d'intoxications alcooliques augmente nettement chez les adolescents de 14 ans pour atteindre le maximum chez les 18 à 19 ans. Chez les jeunes de 20 ans, le nombre de diagnostics de dépendance augmente. Jusqu'ici, les spécialistes partaient du principe qu'une dépendance se développait seulement après de très nombreuses années.Les garçons dominent nettement dans cette statistique, relève encore l'ISPA. L'étude étant basée sur les cas d'hospitalisations totales ou partielles en 2003, elle ne rend donc pas compte de la totalité du problème: les cas pris en charge par un service d'urgence ambulatoire, un centre d'accueil, le médecin de famille ou la police n'y sont pas recensés.Ces résultats constituent selon l'ISPA "la pointe de l'iceberg". L'institut prône la restriction de l'accessibilité et une forte imposition des boissons alcooliques bon marché. La boisson la plus consommée par les jeunes hommes est la bière. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.