Angelina Jolie et Bill Gates ont défendu les droits humains au WEF

DAVOS - Emmené par ses "stars", le Forum économique mondial (WEF) de Davos s'est attaché aux questions humanitaires. Angelina Jolie, pour les droits de l'homme, et Bill Gates, pour la lutte contre la tuberculose, ont pris leurs responsabilités.Il faut enquêter sur tous les pays qui violent les droits humains, a affirmé l'actrice américaine Angelina Jolie lors d'un débat à l'Open Forum. La star n'a pas usé de la langue de bois, condamnant les pratiques de son propre pays.Dans une salle comble, l'ambassadrice du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) s'est notamment dite "préoccupée" par les présumées prisons secrètes de la CIA en Europe."La guerre contre le terrorisme ne devrait en aucun cas être une excuse pour violer les droits fondamentaux", a renchéri Kenneth Roth, directeur de l'ONG Human Rights Watch. Il a déploré le mauvais exemple donné par Washington, qui incite selon lui d'autres pays à ne pas respecter les droits humains.Pour faire progresser la question des droits de l'homme, Angelina Jolie a prôné l'éducation. "De nombreuses personnes dans cette salle n'ont certainement pas lu la Déclaration des droits de l'homme. Or nous avons de nombreux moyens de nous tenir informés", a souligné la jeune femme.Plus tôt dans la journée, un plan de lutte contre la tuberculose a été lancé au Centre des Congrès de Davos. Initié par le fondateur de Microsoft Bill Gates, le programme aspire à sauver 14 millions de vies d'ici 2015."Une personne meurt de la tuberculose toutes les 15 secondes", a relevé Gordon Brown, ministre britannique des finances. "Je salue l'initiative de Bill Gates et compte faire de la tuberculose une priorité lors de la prochaine réunion du G8 en juillet", a-t-il déclaré.72 milliards de francs serviront à endiguer l'épidémie lors de la prochaine décennie. Ce montant sera consacré au dépistage de la tuberculose ainsi qu'à l'élaboration de nouveaux médicaments et vaccins.Le président du Nigeria Olusegun Obasanjo a estimé que ce plan s'avérait "fondamental" pour l'Afrique. "Le WEF 2005 a été celui des promesses. Cette année, nous passons aux actes". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.