Bilan 2006 des CFF: l'ex-régie a renoué avec les chiffres noirs

BERNE - Les CFF ont renoué avec les chiffres noirs en 2006. L'ex-régie a dégagé un bénéfice net de 259,4 millions de francs. En 2005, le déficit s'était élevé à 166,3 millions. 285 millions de passagers ont été transportés.Le président des CFF, Thierry Lalive d'Epinay, s'est montré "satisfait" devant les médias à Zurich. Plusieurs facteurs ont contribué au bon résultat. Les CFF ont profité de la bonne situation conjoncturelle. Ils ont par ailleurs modifié leur méthode de comptabilisation, afin que les provisions pour la caisse de pension cessent de peser sur les résultats annuels.M. Lalive d'Epinay s'est montré particulièrement fier du fait que les prestations et la qualité offertes par les CFF augmentent alors que les coûts et les subventions fédérales baissent. En 2006, les recettes ont augmenté de 1,8% pour atteindre 7216,8 millions, alors que les charges ont diminué de 2,6% à 6922,2 millions de francs.Grâce notamment aux nouvelles offres de Rail 2000, le chiffre d'affaires du trafic voyageurs a augmenté de 4% à 2159,7 millions. L'an dernier, les CFF ont transporté 285 millions de passagers, soit 3,3,% de plus qu'en 2005. La vente des abonnements généraux (316'731 à fin 2006) et demi-tarif (2'051'922) a atteint de nouveaux records.Le nouveau directeur des CFF, Andreas Meyer, a toutefois indiqué que l'entreprise doit encore s'améliorer au niveau du trafic passagers international. Il s'agit notamment d'améliorer la ponctualité des trains Cisalpino. Le patron des CFF a également annoncé le lancement "d'un abonnement général pour l'Euro 2008" qui permettra de circuler librement en Suisse et en Autriche. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

17.07.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.