Centrale nucléaire de Mühleberg: examen juridique exigé par les FMB

BERNE - L'exploitant de la centrale nucléaire de Mühleberg (BE), soit les Forces motrices bernoises (FMB), n'est pas content que la durée d'exploitation reste limitée à 2012. Il a demandé l'examen juridique de la récente décision prise par Berne.En juin, le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) avait rejeté une demande des FMB en ce sens. L'exploitation de Mühleberg ne peut se poursuivre au-delà de cette date que si elle fait l'objet d'une procédure d'autorisation conforme à la nouvelle loi sur l'énergie nucléaire, selon le DETEC.Cette centrale nucléaire est la seule en Suisse à disposer d'une autorisation d'exploitation à durée limitée. FMB Energie SA est libre de demander une autorisation d'exploiter à durée illimitée comme l'avait fait en 2004 la société électrique du nord-est de la Suisse (NOK) pour la centrale de Beznau II, avait argué le DETEC.Les FMB entendent être traitées à égalité avec les autres exploitants de centrales nucléaires, indiquent-elles vendredi dans un communiqué. Pour elles, la décision de Berne est purement politique. Les Forces motrices bernoises ont donc sollicité la Commission de recours du DETEC.L'exploitant relève que la sûreté de l'installation de Mühleberg n'est pas mise en cause. Il estime enfin que la poursuite de l'exploitation de la centrale nucléaire bernoise après 2012 est un "élément essentiel" de la sécurité d'approvisionnement de la Suisse. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.