Chiens dangereux: la Confédération veut interdire les pitbulls

BERNE - La Confédération veut interdire les pitbulls et les chiens obtenus par croisement avec cette espèce. Les bâtards issus de 13 autres races sont également exclus par le dispositif fédéral contre les chiens dangereux mis en consultation ce vendredi.Des restrictions sont par ailleurs prévues pour les races american staffordshire-terrier, staffordshire-bullterrier, bullterrier, cane corso italiano, dobermann, dogue argentin, dogue des Canaries, fila brasileiro, rottweiler, mastiff, mâtin espagnol, mâtin napolitain et tosa. Qui veut détenir un chien appartenant à une de ces 13 races devra se procurer une autorisation et présenter un certificat d'origine reconnu pour son chien.Les pitbulls ne sont pas une race selon les standards internationaux, a dit Hans Wyss, directeur de l'Office vétérinaire fédéral (OVF). Les pitbulls vivant actuellement sur sol suisse ainsi que les bâtards issus des 13 races citées devront être stérilisés ou castrés. L'objectif est la disparition à terme du pitbull en Suisse.Les détenteurs de chiens figurant sur cette liste et de pitbulls auront, selon le projet, jusqu'au 31 mars pour annoncer leur compagnon à quatre pattes, qui fera l'objet d'un examen. Les milieux intéressés ont jusqu'à mercredi pour se prononcer sur les propositions de la Confédération, élaborées après la mort d'un garçonnet déchiqueté par trois pitbulls début décembre à Oberglatt (ZH).Ces mesures ne concernent que la pointe de l'iceberg: les chiens de combat ne constituent que 11% de la population canine, a précisé le directeur de l'OVF. Il s'agit avant tout de responsabiliser les détenteurs et éleveurs de chiens. Ceux-ci seront tenus d'éduquer leurs bêtes pour qu'elles soient sociables. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.