Chiens dangereux: Zurich envisage un régime d'autorisation

ZURICH - Le canton de Zurich veut serrer la vis en matière de chiens dangereux, sans pour autant les interdire. Il envisage un régime d'autorisation et le devoir d'annoncer les incidents. Ces mesures ont été également évoquées au niveau fédéral.Les autorités zurichoises ont par ailleurs l'intention d'assouplir les mesures prises immédiatement après le drame d'Oberglatt en décembre dernier lors duquel un enfant avait été tué par trois pit bull. Le vétérinaire cantonal doit pouvoir accorder des dérogations à l'obligation introduite alors de la laisse et de la muselière pour quatre races de chiens de combat. Le nouveau régime devrait entrer en vigueur en avril.Dans le cadre de la révision totale de la loi sur les chiens, le Conseil d'Etats examine la possibilité de soumettre à autorisation l'élevage et la détention de chiens. Le canton de Zurich souhaite un régime d'autorisation valable dans toute la Suisse, a relevé le ministre Ruedi Jeker.Deuxième mesure prévue par le Conseil d'Etat: le devoir d'annoncer les morsures et comportements agressifs de chiens pour les médecins et vétérinaires. Là aussi, Zurich désire une solution nationale. Le gouvernement cantonal veut mettre son projet de révision en consultation au cours de la deuxième moitié de l'année. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.