CHUV: neurologue licencié pour détournement d'au moins 1,1 million

LAUSANNE - Le Conseil d'Etat vaudois a licencié avec effet immédiat le chef du service de neurologie du CHUV accusé d'avoir détourné au moins 1,1 million de francs. Il a déposé plainte pénale contre ce professeur. Les contrôles internes seront renforcés."Effarant, désolant", a déclaré devant la presse le conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard en présentant l'affaire qui secoue le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Il a souligné qu'il s'agissait d'"un acte extraordinaire" commis par un professeur de réputation mondiale, mais dévoré par sa passion des livres rares, notament ceux de Ramuz.Le système frauduleux mis au point par le chef de service a été mis au jour pour ainsi dire par hasard en novembre 2005. Il aurait commencé déjà en 2001. "Les faits auraient dû être découverts avant", a concédé Pierre-Yves Maillard. L'argent détourné provenait de fonds de services alimentés par la pratique privée des professeurs du CHUV. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.