"Cohérence": la plupart des éditoriaux en font leur maître-mot

BERNE - Au lendemain des votations fédérales, un mot revient sous la plume de nombreux éditorialistes: cohérence. Le vote sur le "milliard de cohésion" prouve l'approche pragmatique et raisonnable du peuple suisse envers l'Europe, estime la presse du pays."Avec ce vote (...), la cohérence est au rendez-vous", écrit "L'Agefi", à l'instar de presque tous les journaux romands: "Une Suisse cohérente" (Tribune de Genève), des Suisses "cohérents" (Le Matin, L'Express et l'Impartial), "cohérence politique" (24heures), "la cohérence de la voie bilatérale" (Quotidien Jurassien).Ce maître-mot choisi par les commentateurs laisse cependant quelques miettes à d'autres termes: "pragmatique", "raisonnable", "sage", "crédible" ou encore "fiable". "Le Temps" observe lui la "constance" dans l'approbation des objets de politique européenne.Plusieurs quotidiens, romands ou alémaniques, font ce même constat: la Suisse, les Suisses, ont confirmé, voire renforcé, la politique bilatérale des "petits pas" vers l'Europe. Tel est notamment l'avis de la "Neue Zürcher Zeitung" et du "Blick".Sur la question de la solidarité du peuple suisse, tous les journaux ne sont en revanche pas d'accord. Si certains saluent le geste, d'autres, comme "Le Matin", estiment que le pragmatisme est passé devant la solidarité. Plusieurs commentateurs soulignent en outre que les Suisses attendent "un retour sur investissement"."Le Courrier" se distingue pour sa part de ses confrères. Il estime que le soutien suisse est "timide" et "minimaliste". Pas question de "pavoiser", écrit le journal genevois, qui rappelle le résultat de la récente votation sur les lois sur l'asile et les étrangers, et rejette donc le soi-disant esprit d'ouverture et de solidarité de la Suisse.Des deux côtés de la Sarine, la presse fait encore un ultime constat: malgré le résultat serré, l'UDC perd néanmoins du terrain sur les questions européennes depuis plusieurs scrutins, ou du moins, subi "une sérieuse remise à l'ordre", selon "La Liberté" et "Le Nouvelliste".Concernant la votation sur l'harmonisation des allocations familiales, l'issue du scrutin n'a surpris aucun éditorialiste. Si certains parlent de "victoire", d'autres de "progrès" ou simplement de "léger mieux", la plupart estiment toutefois qu'il y a encore beaucoup à faire en matière de politique familiale. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.