Communication patient-médecin: elle est jugée insatisfaisante

Les patients vivant en Suisse ne sont pas satisfaits de la communication avec les médecins. Ils souhaitent par ailleurs participer davantage aux décisions politiques, conclut une étude zurichoise.Il ressort de cette recherche que les Tessinois sont les moins satisfaits: seules 29% des personnes interrogées dans ce canton estiment que le praticien leur explique clairement les avantages et les inconvénients d'un traitement. Ils sont 43% dans ce cas en Romandie et 45% Outre-Sarine.Autre spécificité tessinoise: le souci des coûts. L'enquête révèle que la partie italophone du pays est très consciente du fait que le choix de la prestation influe sur les coûts.L'étude a été menée par l'Institut de médecine sociale et préventive de l'Université de Zurich par téléphone auprès de 1250 habitants de Suisse âgés de plus de 15 ans entre avril et mai 2006. En Suisse alémanique, 650 personnes ont répondu aux 150 questions. Elles étaient 300 en Suisse romande et 300 au Tessin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.