Dixième Dies Academicus de l'Université de la Suisse italienne

LUGANO - L'Université de la Suisse italienne (USI) a célébré à Lugano son 10e Dies Academicus en présence de Pascal Couchepin. Le conseiller fédéral a rappelé l'importance, dans le panorama académique national, de la seule université de langue italienne hors d'Italie."L'USI", a dit le chef du département fédéral de l'intérieur (DFI) devant un parterre d'environ 500 personnes, "a permis d'affirmer le rôle de la culture et de la langue italienne en Suisse, ceci même si l'enseignement de l'italien est actuellement en perte de vitesse dans la Confédération."Pascal Couchepin a souhaité qu'à l'avenir, la proportion d'étudiants provenant d'autres cantons que le Tessin à l'USI augmente. Elle est actuellement de 12% contre 40% de Tessinois, 31% d'Italiens et 17% d'autres pays.M. Couchepin, qui s'est exprimé en français, a aussi loué le plurilinguisme de l'institution. "L'USI, a-t-il poursuivi, a été pionnière en Suisse dans le domaine de la formation et de la recherche, appliquant les principes de Bologne et de la Sorbonne."Le chef du DFI a ensuite tracé un aperçu du panorama académique national. Il s'est attardé sur l'importance de la collaboration avec l'UE et a souligné qu'à fin 2005, "la Suisse se trouvait dans le peloton de tête des pays innovateurs, avec la Scandinavie et l'Allemagne" dans le domaine de la recherche notamment."Les années que nous vivons sont riches en changement", a encore dit Pascal Couchepin, qui a évoqué l'espace suisse de formation sur lequel le souverain sera appelé à se prononcer le 21 mai.Dans son allocution d'ouverture, le président de l'USI Marco Baggiolini a donné un bilan positif des dix premières années d'existence du campus tessinois. M. Baggiolini a annoncé qu'un accord de collaboration a été signé vendredi entre l'USI et le Swiss Financial Institute. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.