Elections communales à Lausanne: Verts en force, Brélaz en tête

LAUSANNE - La gauche a progressé dans plusieurs villes au premier tour des élections communales vaudoises. Les municipalités de Morges et Nyon ont viré à gauche. A Lausanne, les Verts semblent cartonner, le syndic Daniel Brélaz en tête. La droite recule.A la municipalité, M. Brélaz arrive en première position, suivi par les socialistes Oscar Tosato et Silvia Zamora. Le sortant radical Olivier Français suit devant Jean-Yves Pidoux, qui pourrait créer la surprise en enlevant un deuxième siège vert.La gauche paraît aussi en mesure de renforcer sa majorité au Conseil communal de la capitale, grâce à une belle progression des Verts. Selon des résultats partiels, le PS semble se maintenir alors que la coalition de droite LausannEnsemble est à la peine.La gauche sort victorieuse dans d'autres villes du canton. A Morges, elle remporte la mise à l'exécutif et, de justesse, au législatif. A la municipalité, le PS a placé d'emblée ses quatre élus au premier tour. Le syndic Eric Voruz, qui s'est battu pour la régularisation des requérants d'asile déboutés, termine en tête.Nyon également vire à gauche. Trois socialistes et un popiste sont élus au premier tour. Le candidat écologiste est le premier des viennent-ensuite.A la municipalité de Bex, les socialistes ont remporté la première manche de leur duel contre l'UDC, après les polémiques sur le centre de requérants d'asile de la ville. Deux PS, dont le syndic Michel Flückiger, passent au 1er tour. Suivent, entremêlés, trois PS et deux PRD. Le meilleur UDC ne termine que 8e.La gauche n'est pas la seule gagnante du premier. A Morges, l'UDC, qui présentait pour la première fois une liste, décroche huit sièges, alors qu'elle ne présentait que cinq candidats. A Vevey, le Conseil communal reste à majorité de droite.Dans de nombreuses communes, le deuxième tour, le 2 avril prochain, sera décisif. A Pully, le premier tour se solde sur un ballottage général emmené par le syndic Jean-François Thonney (PS). A Prilly, seul un socialiste passe au premier tour. Le syndic radical, Allain Gillièron, père de Miss Suisse, arrive premier des viennent-ensuite. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.