Espagne: l'ex-patron du FC Servette a été arrêté

GENèVE - L'ex-président du Servette FC Marc Roger a été arrêté en Espagne. Le Français, inculpé par la justice genevoise dans le cadre de la faillite du club, était sous le coup d'un mandat d'arrêt international délivré par la Suisse.En principe, Marc Roger devra être extradé vers la Suisse. Le Français pourra néanmoins faire valoir certains droits dans la procédure qui va se mettre en marche, a averti M. Canonica. Marc Roger avait été libéré sous caution en juin 2005, après trois mois de détention préventive à Champ-Dollon (GE)."La nouvelle de l'arrestation de Marc Roger a été communiquée par les autorités espagnoles à l'Office fédéral de la police (OFP), qui a lui même alerté la justice genevoise", a déclaré François Canonica, l'avocat de plusieurs anciens joueurs du Servette FC, confirmant une information de la "Tribune de Genève".Le Français a été inculpé par le juge genevois Marc Tappolet de gestion déloyale, banqueroute frauduleuse, faux dans les titres et abus de confiance. En juin 2005, il avait versé une caution de 300'000 francs en échange de sa libération provisoire. Une fois sorti, il avait trouvé refuge dans son pays.Depuis cette date, la justice genevoise n'a plus eu de nouvelles de Marc Roger. L'ancien président du Servette FC s'était pourtant engagé à participer aux audiences d'instruction organisées par le juge Tappolet. Il a motivé ses absences répétées en invoquant des raisons de santé.Devant ce manque de coopération, la justice genevoise a délivré un mandat d'arrêt international à l'encontre de Marc Roger le 22 septembre dernier. Tant que l'ancien patron du Servette était en France, il ne risquait cependant rien, Paris n'extradant pas ses ressortissants. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.