Eurofoot 08: le Conseil des Etats opposé au crédit supplémentaire

BERNE - Campant sur sa position, le Conseil des Etats a à nouveau refusé, par 20 voix contre 13, d'augmenter de 10,5 millions de francs, à 82,5 millions, le crédit de l'Eurofoot 2008 pour soutenir les sites hôtes. Le National devra à nouveau se prononcer.Il n'y a pas de raison de modifier la répartition des charges en matière de sécurité, ni de se rallier au National par crainte de référendums qui menacent dans trois des quatre villes. Genève, Berne, Bâle et Zurich n'ont qu'à payer leur part, a fait valoir Peter Bieri (PDC/ZG), au nom de la majorité. Lors de la première lecture, les sénateurs avaient refusé la hausse par 22 voix contre 17.Beaucoup de problèmes seraient réglés avec un ralliement de la Chambre des cantons, a argumenté en vain Hans Hofmann (UDC/ZH). En outre, des référendums ont été annoncés et ce serait un blâme pour la Suisse si une ville ne voulait plus participer. Or, après les dérapages à Bâle, la population est peut-être moins enthousiaste. De plus, ces 10,5 millions ne seront payés que sur présentation de factures détaillées.Le Conseil des Etats n'a pas non plus voulu entendre le conseiller fédéral Samuel Schmid. Bien que pas légitimé à revenir sur le refus du Conseil fédéral d'augmenter le crédit, le ministre des sports a rappelé que les majorités du National étaient nettes et que la douceur de la soirée pouvait pousser les sénateurs à mettre un terme à la partie de ping-pong. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.