Festival de film de Locarno: un quart de longs métrages en moins

BERNE - Le Festival du film de Locarno va montrer 170 longs métrages du 2 au 12 août, un quart de moins que lors de l'édition 2005. Son menu valorise comme toujours le jeune cinéma mondial, notamment européen, et concilie diversité et cinéphilie."La cure d'amaigrissement était nécessaire", a dit le nouveau directeur artistique du festival, le Neuchâtelois Frédéric Maire. "Sans compter les courts métrages, il y aura 170 longs métrages, contre 250 en moyenne ces dernières années. Ils bénéficieront ainsi d'une meilleure visibilité."Le menu dévoilé mercredi à Berne reste suffisamment riche pour ne pas crier famine. "La sélection se veut ouverte, riche, libre et explore tous les extrêmes du cinéma", a résumé Frédéric Maire.Les ouvrages se répartissent en une dizaine de sections parfois compétitives. La plus connue, la compétition internationale pour le Léopard d'or rassemble 21 films, des fictions pour la plupart montrées en première mondiale.Ils proviennent principalement d'Europe mais aussi d'Argentine, du Canada, d'Iran, de Russie, de Chine ou des Etats-Unis. Une contribution suisse a aussi été retenue.Il s'agit du premier long métrage d'Andrea Staka "Das Fräulein". Elle y dépeint la situation complexe des ressortissants d'ex-Yougoslavie à Zurich et notamment de femmes de générations différentes.Parmi les réalisateurs en lice pour le Léopard d'or figurent des talents confirmés, tels l'Allemand Iain Dilthey ("Gefangene") ou l'Italienne Roberta Torre ("Mare Nero"). Apparaissent aussi les noms de jeunes cinéastes, dont le Cubain Jorge Luis Sanchez ("El Benny") et le Français Laurent Achard qui présentera "Le dernier des Fous", film déjà récompensé du prix Jean-Vigo 2006.Une nouvelle compétition dite "Cinéastes du présent" complète la précédente. Ce "laboratoire", comme le décrit Frédéric Maire, réunit 23 films "exigeants et qui se jouent souvent de la frontière entre fiction et réalité". Y figurent "Fragments sur la grâce" du Français Vincent Dieutre ou "La vraie vie est ailleurs" du Suisse Frédéric Choffat.Vitrine du festival, la Piazza Grande accueillera le film d'ouverture, "Miami Vice" de l'Américain Michael Mann. Ce maître du thriller porte à l'écran la série télévisée qu'il a créée, intitulée en français "Deux flics à Miami". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.