Festival Label Suisse: plus de 16'000 personnes à la RSR

LAUSANNE - Plus de 16'000 personnes se sont pressées ce week-end aux concerts du festival Label Suisse à Lausanne. Plus de 600 artistes suisses de tous les styles musicaux se sont produits à la Radio suisse romande (RSR) et à l'usine de déchets Tridel.Du classique au hip-hop, toutes les musiques et tous les publics étaient là. "C'est une des forces de cette fête: attirer des publics différents et être un accélérateur de curiosité", constate Isabelle Binggeli, directrice des programmes de la RSR.Pour la RSR, qui organisait la manifestation, l'expérience est un franc succès. La première édition, en 2004, avait totalisé 5500 spectateurs. C'est trois fois plus cette année, sans compter les auditeurs qui ont écouté les concerts à la radio ou les ont visionné sur internet; 80% des concerts étaient retransmis.Parmi la centaine de concerts gratuits, difficile de ne dégager que quelques moments forts. Vendredi, The Young Gods ont investi le coeur de Tridel, l'usine de traitement des déchets, pendant qu'une dizaine d'artistes rendaient hommage à Serge Gainsbourg sous un chapiteau monté devant la RSR. Parmi eux Lole, Michael von der Heide, Yoanna ou encore le retour de Jean-Pierre Huser.Samedi, lors du Kiosque à musiques, la rencontre entre Glen of Guinness et l'Ensemble de cuivres valaisan a remporté "un très vif succès", note Isabelle Binggeli. Dimanche, Tridel a servi de décor à une autre rencontre surprenante entre le saxophoniste Daniel Schnyder, et les musiciens de l'Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL).Des organisateurs de festival et des programmateurs avaient fait le déplacement. "Ils sont venus pour repérer des artistes suisses", explique Laurent Pavia, chef du projet Label Suisse. Claude Nobs, directeur du Montreux Jazz festival, était présent samedi pour le concert du trio helvético-franco-argentin de Gotan Project."Un programmateur des Eurockéennes de Belfort (F) a été séduit par la halle de Tridel. Il a été bluffé par la qualité sonore des concerts qui s'y sont déroulés", ajoute Laurent Pavia.On ignore encore si un nouveau festival Label Suisse se tiendra dans deux ans. "Nous devons d'abord faire un débriefing. Mais nous sommes bien partis pour faire une nouvelle édition", estime M. Pavia. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.