Fiscalité: le Luxembourg soutient la Suisse face à l'UE

LUXEMBOURG - Le Luxembourg a fait savoir qu'il comprenait la position de la Suisse dans le différend qui l'oppose à l'UE sur la fiscalité de certains cantons. Le Grand Duché estime toutefois nécessaire que Berne et Bruxelles dialoguent.La Commission européenne ne doit pas traiter la Suisse comme "l'Irak des Alpes", a affirmé le premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker à l'issue d'un entretien avec la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey à Luxembourg.La Commission ne doit pas menacer la Suisse avec des mesures de sauvegarde, a relevé M. Juncker. "Nous ne sommes pas en guerre, il s'agit d'un débat entre amis", a estimé le premier ministre à la satisfaction de Mme Calmy-Rey, qui a estimé qu'au Luxembourg, la Suisse "pouvait compter sur des amis".S'il rejette le ton de l'exécutif européen, M. Juncker estime toutefois qu'entre pays amis "on doit parler de certaines choses que l'on préférerait en fait ne pas discuter". Dans ce cens, le premier ministre a indiqué qu'il soutenait la demande de négociations de la Commission européenne.La Commission européenne a accentué mardi sa pression sur la Suisse. Dans une décision très attendue, elle a indiqué que les pratiques fiscales de certains cantons sont "incompatibles" avec l'accord de libre-échange (ALE) de 1972 conclu entre la Suisse et l'Union européenne (UE).La Commission, qui devra encore obtenir un mandat de négociations des Etats membres de l'UE, assimile les dispositions de certains cantons sur la fiscalité des holdings à des "aides d'Etat", qui faussent les règles de la concurrence. L'exécutif européen souhaite la suppression ou la modification de ces régimes.Le Conseil fédéral a fait savoir mardi qu'il n'entendait rien négocier. Le ministre des finances Hans-Rudolf Merz a rejeté avec véhémence les reproches "unilatéraux" formulés par Bruxelles. La décision de la Commission est "infondée", a-t-il martelé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.