Fumée passive: GastroSuisse veut une loi spécifique

BERNE - Les personnes exposées à la fumée passive dans les hôtels et restaurants doivent être protégées par une loi spécifique, exige GastroSuisse. Insérer les mesures dans la loi sur le travail n'a pas de sens pour la fédération de l'hôtellerie et de la restauration.Plus de 90% des personnes présentes dans les restaurants ne seront pas soumises à cette loi, écrit l'association dans "GastroJournal", son journal officiel. Elles ne pourront pas être contraintes de renoncer à fumer dans la salle.Le projet de la commission de la santé du Conseil national s'avère en outre inéquitable, selon GastroSuisse. Il sera ainsi toujours possible de fumer dans les établissements gérés par les membres d'une même famille.GastroSuisse a contre-attaqué en présentant une loi spécifique, plus à même de "protéger contre les méfaits de la fumée passive les hôtes, le personnel et la branche". Avec celle-ci, elle souhaite inciter les exploitants à assumer leur "responsabilité sociale". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.