Genève: signature d'un accord pour sortir de la crise du logement

GENèVE - Genève est en passe de sortir de la crise du logement. Un accord a été signé entre les autorités, les milieux immobiliers et les partenaires sociaux. Le principe "deux tiers" de logements subventionnés et "un tiers" en loyer libre est enterré.Il est remplacé par un accord qui repose sur quatre piliers, destiné à relancer la construction de logements au bout du lac. D'ici dix ans, 15% du parc locatif du canton sera constitué de logements d'utilité publique, a indiqué Pierre-François Unger, président du Conseil d'Etat genevois, à l'occasion de la signature de l'accord.Par ailleurs, les contraintes en matière de construction dans les zones en développement sont assouplies. L'accord vise aussi à encourager la propriété individuelle et l'habitat coopératif. Quatrième élément, les aides personnalisées sont maintenues pour les locataires dans le besoin. Le gouvernement va déposer en janvier une demande de crédit de 300 millions de francs sur dix ans.Selon la Chambre immobilière genevoise, l'accord devrait permettre la construction de 2500 à 3500 logements par année, soit le double du nombre actuel. Le canton de Genève traverse une crise du logement sans précédent: le taux de vacance y est de 0,15%. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.