Grippe aviaire: Berne renvoie les volailles au poulailler

BERNE - Les volailles suisses ne pourront plus gambader à l'air libre dès lundi. Pour les protéger de la grippe aviaire, le Conseil fédéral a remis en vigueur, pour une durée indéterminée, le confinement que les volailles avaient déjà subi l'automne dernier.Il est possible que des oiseaux sauvages transportent la grippe aviaire en Suisse, a justifié le gouvernement. Des oiseaux sauvages atteints de grippe aviaire ont été découverts en Italie, en Allemagne et en Grèce, des cas suspects annoncés en Autriche et en Slovénie, à quelques centaines de kilomètres de la frontière suisse.L'interdiction est applicable à l'ensemble du pays. Les volatiles devront être détenus dans des enclos munis d'un toit en auvent et de grilles sur les côtés pour empêcher l'intrusion d'oiseaux sauvages.Selon le vétérinaire cantonal neuchâtelois Pierre-François Gobat, cette mesure pourrait durer au moins deux mois. Les premiers oiseaux sont attendus vers la fin du mois. Ils "arriveront chez nous par vagues successives, et ceci durant plusieurs semaines", a-t-il dit dans une interview à "L'Express" et "L'Impartial".Parallèlement, un programme de surveillance des passereaux et des oiseaux d'eau débutera au Tessin à la mi-mars sur le Bolle du Magadino. L'Office vétérinaire fédéral (OVF) veut également mettre sur pied un système sentinelle permanent pour détecter la maladie au niveau des oiseaux sauvages.La grippe aviaire est en effet "en passe de s'installer durablement dans nos régions et la Suisse doit être en mesure de faire face à cette menace pendant des années", note le gouvernement. La population suisse ne court néanmoins aucun risque direct pour l'instant, rappelle-t-il. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.